POISSONNIER COSTARD STEPHANIE
30 RUE EMERIC DAVID
13100 Aix-en-Provence

Médecine esthétique. Attention aux techniques de lyse adipocytaire

Médecine esthétique. Attention aux techniques de lyse adipocytaire

11/04/2014

La HAS vient de publier son avis sur les techniques de lyse adipocytaire à visée esthétique. Elle présente la liste des techniques qu'elle juge dangereuses ou potentiellement dangereuses.

1. Techniques de lyse adipocytaire, de quoi s’agit-il ?
Une forte demande de solutions pour affiner la silhouette a favorisé, le développement de
techniques de lyse adipocytaire destinées à réduire le nombre de cellules graisseuses. Ces
techniques utilisées à des fins esthétiques sont proposées en alternative aux méthodes
chirurgicales car moins invasives et moins onéreuses que la chirurgie esthétique.
Leur mode d’action repose sur la destruction des cellules graisseuses (lyse adipocytaire) par
rupture ou par solubilisation de la membrane de l’adipocyte – appelée communément cellule
adipeuse. Elles ne sont pas associées à une aspiration de la graisse et sont réservées à de
petites surfaces graisseuses.
La destruction des cellules graisseuses peut être effectuée avec différentes techniques :

  •  les techniques non invasives, utilisant des agents physiques externes : radiofréquence, laser, infrarouges, ultrasons focalisés. Elles sont proposées seules ou en association, avec ou sans massage.
  • les techniques invasives associées à une effraction cutanée, avec introduction d’un agent chimique et/ou thermique dans le tissu adipeux.

2. Quel avis la HAS a-t-elle rendu sur les techniques de lyse adipocytaire à
visée esthétique ?

La HAS a rendu un avis dans lequel elle conclut à la dangerosité des techniques de lyse
adipocytaire. Celles-ci présentent un danger grave ou une suspicion de danger grave pour la
santé des personnes qui y auraient recours.
Plusieurs données ont conduit la HAS à rendre cet avis. D’une part, des complications à
l’origine de séquelles graves ont été identifiées chez plusieurs patients. D’autre part, ces
techniques n’étant pas utilisées à des fins thérapeutiques (pour guérir ou traiter une
maladie), la question de la sécurité est la seule à devoir être considérée. Il n’y a donc pas de
perte de chance en termes de santé pour les patients qui ne pourront recourir à ces
méthodes.
L’avis de la HAS présente la liste des techniques qu’elle juge dangereuses ou
potentiellement dangereuses. Il s’agit des techniques utilisant :

  •  des agents physiques externes comme des ultrasons, le laser, les infrarouges ou encore la radiofréquence (suspicion de danger grave)
  •  des injections de solutions hypo-osmolaires (danger grave).
  •  des injections de produits lipolytiques (phosphatidylcholine et/ou déoxycholate de sodium) (danger grave).
  • des injections de mélanges mésothérapeutiques (danger grave).
  • la carboxythérapie (danger grave).
  • du laser transcutané, sans aspiration (danger grave).

3. Sur quoi s’est appuyée la HAS pour prendre cet avis ?
Pour rendre cet avis, la HAS a exploré et analysé les différentes sources d’informations sur
le sujet : données issues de la littérature scientifique, de signalements de cas, positions
d’agences sanitaires ou d’organisations professionnelles en France et à l’étranger.
Par ailleurs, au cours d’une audition, des représentants de sociétés savantes ou
d’associations* ont pu exprimer leurs positions sur les différentes techniques de lyse
adipocytaire.
4. Pourquoi la HAS a-t-elle travaillé sur ce sujet ?
Après avoir été informée de la survenue de complications liées à la réalisation d’actes de
lyse adipocytaire, la Direction Générale de la Santé (DGS), une des directions du ministère
de la Santé en charge de la sécurité des soins, a saisi la Haute Autorité de Santé afin
d’évaluer la dangerosité de ces techniques à visée esthétique.

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1011306/techniques-de-lyse-adipocytaire-a-visee-esthetique

http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-12/avis_techniques_lipolyse.pdf

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site